samedi 3 novembre 2007

Ok! Magazine traduction
















Amour Vrai

Nous nous sommes rencontrés dans un restaurant chinois sur Kutusovskij prospekt. Yulia et Lena sont arrivées quelques temps après une séance photo fatiguante, elles ont commandé du poulet au noix de cajou. Yulia était accompagnée de Parviz. Dans 2 mois, à la fin du mois de décembre, tatu prévoit de sortir son nouvel album "Upravlenie otbrosami". OK! s'est entretenu avec les filles...

Q: j'ai vu il n'y a pas très longtemps Valerij Polienko, l'auteur des hits "Ya soshla s uma" et "Nas ne dogonyat", et toute l'équipe avec laquelle vous avez commencé. Vous n'êtes pas entourée de gens très "sain". (NDLR: healthy = en bonne santé mais dans ce contexte et vu la suite il doit causer de drogues donc voili voilou)

Y: Et bien, les artistes ne sont généralement pas très sain.

Q: Et comment avez-vous survécu? Au moins vous n'êtes pas accros aux drogues...

L: Oh et bien pour moi la drogue a toujours été un sujet tabou. Plein m'ont déjà dit: "C'est toujours comme ca, un jour tu essaieras". Mais je ne l'ai jamais fait.

Y: Nous nous sommes passé à travers tout ca. Le monde du Show Business est un monde assez maladif. Les gens se piquent, se pendent, sautent par la fenêtre. Tout ca à cause d'une chose. Nous ne sommes pas de faibles filles qui peuvent être dirigées facilement. Nous pouvons très vite les envoyer se faire foutre.

Q: Mais vous n'avez jamais été effrayées? Je me souviens que pendant "Podnebesnaya", il y a eu quelques problèmes avec des "braqueurs", presque une fusillade.

Y: Ils ne venaient pas pour nous mais pour Yvan (Shapovalov, leur premier producteur). Qu'est ce que ca avait avoir avec nous? Nous chantions c'est tout. Nous étions la par hasard. Et puis, tout ce qui a été fait pendant Podnebesnaya était vraiment de la mer**. C'est en fait une des raisons pour lesquelles nous avons quittés Yvan.

Q: Et ou en est-il maintenant?

L: Presque inconnu. Nous ne parlons plus avec depuis longtemps.

Q: Est-il encore en vie?

L: Oui

Q: Ces dernières années, votre image a été moins provocante mais en même temps votre popularité à baissé. Etes-vous d'accord avec ca?

Y: Je ne dirais pas ca. Ce n'est pas que les gens entendent moins de trucs à propos de nous. Nous nous considérons comme étant plus calmes. Au début vous vous lancez en tant qu'artiste mais quand on s'y habitue, l'hystérie vous quitte. C'est tout. Et nous sommes nous mêmes différentes. Beaucoup de choses ont été construite sur la base d'une image provocante mais maintenant nous nous voulons plus inventer ou faire semblant, nous voulons juste chanter et enregistrer des chansons.

Q: Le prix des produits vont bientot doubler le mois prochain vous le savez?

L: Oui. Ma mère me l'a dit (rires)

Q: Vous n'allez pas faire les courses vous mêmes?

L: Si mais je ne regarde jamais les prix. Ma mère me demande d'acheter un truc et je le fais. Le caissier me dit combien c'est et moi je paye, c'est probablement pas habituel.

Y: Tu es trop difficile (rires)

Q: Et bien si vous avez 1000 dollards en poche, quelle différence y-a-t'il entre une bouteille de lait à 20 ou à 40 roubles?

Y: Une grande. Le lait vaut 20 et à la caisse ils vous demandent 40, vous seriez un imbécile avec vos 1000 dollards. (rires). En réalité le plus important est d'être avec les gens que vous aimez. Tout le reste n'est pas important.

Q: Je pense que vous parleriez différement si on vous enlevait la célébrité et l'argent.

Y: Ecoutez, je vous assure que ca ne me fait pas peur. Je me prépare à donner naissance et je vis avec qqun que j'aime. Et je suis en excellente forme. Une autre chose qui compte aussi, c'est chanter. Une fois que ca ne me plairait plus, je ferai autre chose et rien de terrible ne m'arrivera.

Q: En parlant de ca, vous êtes une des stars russe qui n'a pas peur de tomber fréquemment enceinte.

Y: Et c'est quoi, une autre peur? Ce n'est rien, c'est une sensation très plaisante.

Q: Vraiment?

Y: Et bien, au moins plaisante pendant le temps ou on est enceinte (tout le monde rit). On en a presque envie.

Q: Ca m'intéresse, je ne pourrais jamais ressentir ca.

P (Parviz): Je vous montrerai (tout le monde rit)

Y: Je ne comprends pas pourquoi je devrais avoir peur.

Q: Et bien vous savez, les règles du Show Biz, beaucoup laissent tomber l'anneau de mariage pour préserver leur indépendance.

Y: Moi je ne ferais pas ca quand je me marierai avec Parvis! Je n'ai absolument pas honte de mon amour. Pour la première fois je me sens vraiment libre avec qqun. Avant je ne voulais même pas etre photographiée avec qqun. Maintenant c'est du passé.

Q: Comment c'était?

Y: C'est simple, j'aime vraiment pour la première fois. Bien sur dans le passé j'ai eu d'autres relations, mais pour moi c'est la première aussi sérieuse. Je veux une famille, une vraie.

Q: Franchement, je l'ai tout le temps pensé que...

Y: (interromp); Que je suis stupide hein? (tout le monde rit). Beaucoup de gens le pensent.

Q: Non. Que Lena serait la première à fonder une famille. Elle m'a toujours semblé la plus amoureuse du foyer.

L: Et bien je suis restée deux ans avec mon ex. Nous vivions ensemble, sans les parents, nous formions presque une famille. Mais je l'ai quitté il n'y a pas très longtemps.

Y: Dieu merci!

L: Que veux tu dire Volkova...?

Y: Non rien, il était gentil, mignon mais il n'était simplement pas pour toi.

Q: Comment ca?

L: Nous n'avions pas la même visions du monde. Et je ne comprenais pas très bien la sienne. Il ne me comprenait pas vraiment. Surtout maintenant que je suis avec qqun d'autre, bien plus proche de mon âme. Je ne voudrais rien changer. Jusqu'à maintenant, je voulais toujours lire, apprendre... J'étais plus une maman. Aujourd'hui je n'ai plus rien avoir avec ca.

Q: Et ou vous êtes vous rencontré?

Y: Je ne m'en souviens pas. Pourquoi?

L: Je connais mon copain actuel depuis 8 ans.

Q: Je dis ca parce que en général vous allez seulement dans des endroits selects. Dans un restaurant il y a souvent des idiots qui vous montrent du doigts.

Y: Et ben si ils s'approchent, on les envoie balader. Il n'y a pas de différence ou que nous allons. Et il y a des imbéciles partout.

Q: Comment avez-vous rencontré Parviz?

Y: Par un amis commun qui m'en parlait tout le temps. Un jour j'ai craqué et je lui ai dit de l'amener. Et voila c'est la que nous nous sommes rencontrés.

Q: Et vous êtes tombé amoureuse tout de suite?

Y: Oui. Même si il avait un tel passé... C'est compréhensible que toutes les femmes l'aiment. Mais quoi faire? Il avait une femme et moi un copain. Mais finalement.. nous sommes ensembles maintenant.

Q: Et vous Parviz vous avez des enfants...

P: Oui et? Ils vivent avec nous, nous les aimons.

Y: Je n'ai jamais laissé mon premier enfant. Oui je suis tombé enceinte accidentellement et alors? C'est la vie. Mais j'ai gagné en expérience quand j'ai traversé cette période. Peut être que sans tout ca, je ne serais comme je suis aujourd'hui. Je vois maintenant d'autres qualités chez les hommes que je ne voyais pas avant. Le mot "responsabilité" a un sens aujourd'hui.

Q: Mais la presse écrit pas mal de saloperies sur vous..

Y: Elle écrit des conneries! Mais les gens y croient... Avec qui je suis sortie, avec qui j'ai couché et alors. Qui est un saint montrez le moi!

Q: Parlons maintenant de votre travail. Cet été vous avez enregistré un nouvel album aux USA. Vous, Yulia, étiez déjà enceinte à ce moment la. Est ce que ca a influencé votre voix?

Y: Bien sur. La voix devient plus sympathique. En plus, vous ne pouvez plus crier comme hystérique.

Q: Ca veut dire que nous n'entendrons pas votre fameux "cri" sur le nouvel album?

Y: Ils y seront. Je crie juste un peu moins (rire)

L: Nous plaisantons déjà sur le fait que nous arrivons à saisir la guitare et chanter des ballades.

Q: En parlant de ca, j'ai vu récemment une de vos performances live. Le son était plus puissant, les guitares plus présentes mais vous paraissez toujours les mêmes petites filles.

Y: Et bien c'est ce qu'il y a de spécial non?

Q: Et bien, vous ne bougez pas assez pour cette musique, sauter ou qqch...

Y: Je sais pas. Perso je ne ressens pas ca comme ca. Pourquoi on devrait sauter partout, lever les mains etc. On a fait tout ca dans le passé et ce n'est plus intéressant pour nous. Je ne comporte sur scène comme je suis et le reste je m'en fous. Je ne fais même pas attention au nombre de personne dans le public. Et si il n'y a que 50 personnes et bien je chanterai de la même manière et je prendrai le même plaisir. Je suis en excitation vous comprenez? Et je donne le même genre de concert dans un club de karaoké, juste pour moi même. Je monte sur les tables et je chante pendant des heures sans m'arrêter.

Q: Et vous chantez quoi?

Y: Tout. Ce que nos stars russe chantent. Parfois " Love like in a dream" (rire). Et peu importe qui se trouve la ou ce qu'ils pensant de moi.

Q: Lena, vous avez le même genre de comportement avec le chant?

L: Honnêtement, je flippe avant de rentrer sur scène. Je ne sais pas pourquoi. Yulia me répète souvent: "Je suis la, calmes toi, tout est normal". Mais je ne peux pas. Bien sur, je ne suis pas aussi nerveuse que lors de notre premier concert ou je ne pouvais même pas tenir un verre d'eau en main. Je ne suis plus comme ca maintenant. Mais je continue à en souffir. Je le suis le genre de personne terriblement auto-critique, me rabaissant constament.

Y: Et ce n'est pas la qualité la plus effrayante de Lenka! Même si tout va bien pour elle, elle continuera à dire que ca ne va pas totalement. A 23 ans elle a déjà parcouru le monde mais non, tout ne va pas bien! (rires)

Q: Personellement je n'ai jamais traversé la frontière, vous pouvez imaginer ca?

P: Je vous emmènerai (tout le monde rit)

Y: J'ai perdu un mari ! (tout le monde rit)

Q: Vous voyagez partout dans le monde, vous passez des mois à LA et ensuite vous revenez en Russie ou beaucoup de choses, en principe, doivent vous rappeler comment est la vie ici.. Comment se passent vos retours?

L: Et bien en comparaison avec l'Europe, on ne ressent pas tellement de différence. Mais bien sur qu'en Amérique ou au Japon les choses sont très différentes.

Y: La première chose qu'on remarque, c'est le manque de respect que les gens ont envers les autres ici, par rapport aux USA. Quand on vous pousse il faut vous même vous excuser. Au début vous êtes indignés mais finalement vous finissez par vous comporter comme eux. Mais quel autre choix on a?

L: C'est complètement incompréhensible qu'il y tant de cruauté chez certaines personnes.

Y: Prenons ce genre d'exemple dailleurs. Lena et moi nous nous sommes rendues à la Gay Pride. Mon dieu quelle est vraiment l'importance d'avoir une orientation sexuelle différente. Quel est leur problème? Dans la foule il y avait des skins ou boxers ou d'autres qui frappaient ceux qui défilaient, même si tout le monde est russe! Il se tue entre eux. C'est impossible que ce genre de choses arrivent dans les pays de l'ouest. Vous pouvez être comme vous le souhaitez et aller ou vous le voulez. Vous pouvez vous balader sans que personne porte un jugement sur vous ou vos fringues. Ici si vous n'êtes pas "à la mode" vous pouvez rentrer chez vous pour danser.

Q: Ou est ce aussi sévère?

Y: Ca commence déjà au "Dyagilev" et ca finit.. partout!

Q: Je n'ai jamais été la bas.

P: Je vous emmènerai (tout le monde rit)

L: Il n'y a pas si longtemps il m'est arrivé un truc amusant. Je faisais du shopping et je suis entrée dans un magasin pour jeter un coup d' oeil à une robe. J'étais habillée assez modestement je dois dire..

Y: ...Comme une vagabonde : ) (rit)

L: Le vendeur est venu vers moi et m'a dit : "Mademoiselle, avez-vous vu le prix de cette robe?". Comment est ce possible? A LA vous pouvez entrer fringué comme vous le voulez dans un magasin, tout le monde vous acceuillera avec le sourire. Les gens peuvent même aller au resto en jogging. Ici on ne vous laisse pas entrer.

Q: Apparemment, on vous respecte plus à l'ouest qu'ici.

L: C'est vraiment ca oui et c'est offensant. Même si on dit " Ces filles ont ouvert la route de l'ouest à tout le monde", en général les gens vous envient et ne vous aiment pas.

Y: Lesha Mitrofanov voulait que nous obtenions l'ordre du mérite. Tout le conseil s'est réunis pour l'occasion. Et Kobzon a dit: "Je ne pense pas qu'elles le méritent, qui sont elles?". Et je me suis assise et j'ai pensé "Connaissent-ils seulement une seule des chansons? Savent-ils au moins combien ca demande de boulot d'etre reconnu dans les pays de l'ouest?". Malheureusement j'entends souvent : "Qu'est ce qu'elles ont fait? Elles se sont embrassés deux ou trois fois et c'est tout".

P: " En 2001, lorsque j'habitais à Londres, j'étais assis dans un restaurant et MTV passait les clips des filles en boucle. Tous les anglais disaient " WOW! Ptain! On pensait que vous n'aviez que des Matryoshkas avec des balalaikas mais apparement pas!. En Russie il ne l'apprécie pas comme ca.

Y: C'est offensant bien sur. Spécialement quand on a jamais demandé à marcher sur des tapis rouges et à serrer des mains. Nous voulons simplement qu'ils nous respectent.

Q: Interessant, et de quoi avez-vous besoin?

Y: Un hotel, une douche et de la bouffe. Nous n'avons rien besoin de plus. Nous avons besoin de pas mal d'équipements quand on joue en live mais sinon.. Nous n'avons pas de styliste, pas de maquilleuse, personne pour les costumes, nous faisons tout nous même. Est ce que c'est important? Se laver, manger un peu et dormir après un concert, tout le reste c'est des conneries.


Enorme merci à laeti de Russian ATTIC : http://russianattic.jexiste.fr/phpBB2/viewtopic.php?t=1376

Qu'en pensez-vous? les commentaires vous permettront de donner votre avis!

1 commentaire:

Manny a dit…

Tracklist de УПРАВЛЕHИЕ ОТБРОСАМИ [ version russe de Waste Management ]

1 Nie Zhalei
2 Bely Plashik
3 Chelovechki
4 220
5 Niebesa
6 Yadom Stat
7 Ti i Ya
8 You and I (from Finding TATU)
9 White Robe
10 Little People (from Finding TATU)
11 Don't Regret

[ Tracklist Non Confirmée ]
Source :http://www.ukmix.org/forums/viewtopic.php?p=987534

Biz a tous ^^ <3